Les valeurs

L'action sociale du CHRS-GARE constitue le centre de gravité de l'ensemble de la démarche et des interventions du dispositif. Elle constitue le préalable d'accueil et de prise en charge indispensable pour permettre à des personnes fortement exclues de restaurer une situation de stabilité et de lever les principaux obstacles qui annihilent leur capacité à faire des projets d'avenir et à les concrétiser. Elle crée des conditions de rétablissement d'un environnement d'existence personnelle et sociale. Sa mise en place et son organisation ont été conçues en fonction de trois principes fondamentaux :

  • C'est la structure qui s'adapte à la personne et non la personne à la structure : accueillir chacun "tel qu'il est" et "là où il en est" est une des conditions déterminantes pour y parvenir.
  • L'accueil doit être permanent pour s'inscrire dans la durée et la continuité, en rupture avec le caractère épisodique des permanences sociales traditionnelles.
  • L'accueil doit être généraliste (et donc global) pour prendre en compte la précarité de la situation de chacun dans toute sa complexité ; l'enjeu est de s'affranchir des approches parcellaires et morcelées qui aggravent la stigmatisation d'une population qui cumule des difficultés de façon inextricable.

L’accueil 

Il consiste en un premier contact téléphonique ou en un entretien dans les locaux administratifs de l’établissement situés au 26 Rue de l’Eglise à Besançon.
LeCHRS- GARE accueille toute personne sous-main de justice, dans le respect de la confidentialité des situations connues.
Cet accueil donne lieu à un hébergement.

L’hébergement 

La capacité d’hébergement est fixée à 16 places adultes, réparties de la manière suivante :

  • 1 place réservée à l’accueil de permissionnaires,
  • 15 places pour l’hébergement.

Dans la mesure où la place réservée à l’accueil de permissionnaires est inoccupée, elle pourra être mise à disposition pour l’hébergement de publics adultes, de sexe masculin, isolés et sans logement, sans porter préjudice à l’accueil d’un permissionnaire.
Le GARE reçoit toute demande et assure le relais notamment avec les services pénitentiaires et le Service d’Accueil et d’Accompagnement Social (SAAS) du CCAS de Besançon.

L’accompagnement social 

Lors des premiers entretiens, le travail du personnel éducatif du GARE consiste à clarifier les aspects et les enjeux de la situation de la personne hébergée.

Un accompagnement dans les démarches doit être envisagé pour les personnes qui le souhaitent.
Le travail d’accompagnement porte sur les domaines suivants :

  • Aspect juridique,
  • Professionnel avec notamment l’instruction de demande RSA et l’élaboration d’un contrat d’engagement respectif,
  • Aspect locatif,
  • Aspect santé,
  • Aspect psychologique.

Les principaux objectifs qui caractérisent le projet social de l’ensemble du dispositif GARE-BTT sont les suivants :

  • Offrir à chacun la possibilité de retrouver une stabilité d’existence, une capacité à faire des projets,
  • Permettre à chacun d’accéder à l’autonomie et au monde du travail.

Pour réaliser ce projet, l’association GARE mobilise l’ensemble de ses moyens d’action afin de garantir un accueil et un accompagnement de proximité, accessible à tous et qui se met en œuvre dans la durée et la continuité.